Print Friendly and PDF
01/2015

Calcul a posteriori de tous vos projets

Calcul a posteriori: comment procéder?

Les prix de vente sont soit basés sur les prix fondés sur le marché et conformes à ce dernier, soit calculés à partir d'un calcul prévisionnel fondé sur les matériaux employés, le matériel utilisé et le temps de travail avec les marges requises pour le risque et le bénéfice. Dans les deux cas, un calcul a posteriori est essentiel.

Le calcul a posteriori permet d'imputer les coûts effectifs de vos matériaux et de vos activités aux factures que vous établissez. À vrai dire, le calcul a posteriori est plus simple à réaliser que le calcul prévisionnel. Tout ce que vous devez savoir, c'est ce à quoi vous devez faire attention.
Un enregistrement correct est primordial. La comptabilité est une source d'information évidente pour les factures entrantes. Un bon enregistrement des données temporelles associé à votre planning des activités vous aidera également à procéder à la répartition adéquate.

Vous trouverez ci-dessous quelques conseils pour commencer:

PARTIE 1: ENREGISTREMENT DES MATERIAUX ET DU MATERIEL

Conseil 1: Faites la distinction entre matériau, matériel et temps de travail

Il convient tout d'abord de faire la distinction entre le matériau que vous traitez et vendez, le matériel que vous utilisez pour ce faire et le temps de travail dont vous avez besoin.:

Conseil 2: Imputez tous les coûts directs et indirects

Deuxième distinction importante à faire: l'imputation des coûts directs et indirects. Les coûts directs peuvent être imputés à un dossier, tandis que les coûts indirects relèvent du fonctionnement général de l'entreprise et sont de préférence ajoutés sous la forme d'un pourcentage au calcul a posteriori.

Conseil 3: Tenez compte des pertes et déchets liés au traitement du matériau

Cela semble très simple: vous achetez des matériaux pour un client et vous les revendez. En clair: le calcul a posteriori est le prix d'achat que vous payez au fournisseur. C'est d'ici que chaque magasin de bricolage tire son chiffre d'affaires. Mais si ces matériaux sont transformés en un produit fini (par exemple un escalier ou un châssis), il est préférable que vous ajoutiez un pourcentage de déchets (par exemple les pertes de découpe) ou de casse (verre). Vous pouvez par exemple utiliser un pourcentage pour chaque type de matériau (p. ex. pour les profilés de finition, appliquez une perte moyenne de découpe et de chute de 7 %).

Conseil 4: Comptabilisez également les coûts de matériaux qui ne peuvent être imputés

Certains matériaux sont difficilement imputables, par exemple la quantité de vis ou de silicone que vous utilisez. Avec une bonne formule de calcul, vous pourrez dans certains cas mieux estimer ces quantités. Il y a toujours un moment, cependant, où ce n'est tout simplement pas possible, notamment lors du montage. Pour ces matériaux qui ne peuvent être imputés, efforcez-vous de déterminer le rapport qui existe entre les coûts des matériaux imputables d'une part, et ceux qui ne peuvent être imputés d'autre part. Ajoutez ensuite ce pourcentage en tant que petits matériaux.

Conseil 5: Imputez aussi bien les coûts directs que les coûts indirects du matériel utilisé

Pour le matériel utilisé aussi, on fait la même distinction entre les coûts imputables et les coûts non imputables. Si vous louez un échafaudage, un monte-charge ou une machine de forage au diamant pour un projet, vous pouvez imputer directement les coûts de la location au projet en question. Si vous louez ces équipements pour une plus longue durée et pour plusieurs projets, divisez le prix par le nombre de jours d'utilisation et imputez les coûts en fonction de la durée d'utilisation.
Il en va de même pour le matériel en votre possession. Pour une camionnette, par exemple, vous pouvez en connaître le prix au kilomètre grâce à la comptabilité. Une fois ces informations en main, vous pouvez ensuite calculer son coût en fonction de l'utilisation effective.

Cela nous amène à ce qui est sans doute la partie la plus difficile du calcul a posteriori, à savoir l'enregistrement du temps te de travail...

 

En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Les cookies peuvent être gérés dans votre navigateur ou les paramètres de l'appareil.